La Patagonie légendaire

Le temps, en Patagonie, semble s'écouler beaucoup plus lentement qu'ailleurs. La solitude infinie des routes, le contraste des saisons et l'immensité du ciel ont façonné une existence dépouillée, proche de l'essentiel. Même si le confort fait parfois défaut en Patagonie, l'extrême gentillesse des habitants le remplace avantageusement et l'on succombera certainement au charme de la décontraction patagone.

La Patagonie s'étire sur plus de 2 000 km, du Río Colorado au Nord, au Cap Horn, pointe australe du continent sud-américain. La Patagonie argentine couvre environ 1 140 532 km² et se divise en trois parties distinctes : la côte Atlantique, les plateaux désertiques et les Andes. Seulement 3,7 % de la population argentine y vit, et la densité y est de 1,3 habitants au km² (par comparaison, celle de la France est de 103 habitants au km²). La province de Santa Cruz est la moins peuplée : 0,5 habitants au km². La Patagonie chilienne, au sud du Chili, couvre environ 256 093 km² et comprend la province de Palena, la région Aysén du Général Carlos Ibáñez del Campo et la partie nord de la région de Magellan, de l'Antarctique chilien jusqu'au Cap Horn.

RN 40 Patagonie

La RN40 en Patagonie

En Patagonie, il n'existe que deux grands axes routiers nord-sud : la RN 40, qui longe la Cordillère des Andes de La Puna au Grand Sud, et la RN 3, qui suit la côte Atlantique. La Route Nationale 40 est asphaltée dans sa quasi-totalité. Elle est un peu encombrée dans la région des lacs du nord mais au sud, à partir d'Esquel, elle devient l'une des routes les plus désertes du monde avant de rejoindre la RN 3 pour se terminer à Río Gallegos, sur le littoral atlantique.

RN 3 Patagonie

Routes de la côte atlantique

La Route Nationale 3, elle aussi presque intgralement asphaltée, déploie ses 3 000 km le long de la côte atlantique, entre Buenos Aires et le parc national de Lapataia en Terre de Feu, qui débouche sur le canal de Beagle. Elle dessert les grandes villes de la côte patagone : Bahía Blanca, Trelew, Comodoro Rivadavia, Río Gallegos et Ushuaïa . Entre ces différentes villes, les seuls endroits habités qui ponctuent l'immense désert sont les grosses estancias d'élevage ovin, dont on aura à coup sûr l'occasion d'apprécier la chaleureuse hospitalité.

RN 40 Patagonie

Routes mytiques de Patagonie

Un certain nombre de routes relient les Andes à la côte atlantique. De Buenos Aires à Bariloche, on peut emprunter une voie dont le tracé suit le sentier sur lequel l'explorateur George Musters avait chevauché au XIXe siècle, et qui relie les riches plaines de La Pampa aux étendues désertiques de Patagonie.

Les lacs de Patagonie

La Patagonie est un extraordinaire patrimoine naturel partagé par l'Argentine et le Chili, et c'est là que l'on peut admirer des paysages à couper le souffle. Forêts, volcans, lacs cristallins, une faune unique au monde, composent ce magnifique tableau... Que l'on soit en Argentine ou au Chili, le spectacle est au rendez-vous.

Régions des lacs de Patagonie

La région des lacs

Du nord au sud de la Patagonie argentine, la région des lacs s'étire sur plus de 1 500 km le long des Andes, entre le lac Alumine et le parc naturel des Glaciers. La région nord, qui se présente comme une suite de montagnes, de lacs et de forêts, s'étend sur 500 km, du lac Alumine au lac Amutui Quimei. Reliée à la région des lacs du Chili, elle est constituée de quatre parcs nationaux : du nord au sud, le parc national de Lanín et la ville de San Martín de los Andes, le parc national de Nahuel Huapi et la ville de Bariloche, le parc national de Lago Puelo et le village d'El Bolsón et, enfin, le parc national de Los Alerces et la ville d'Esquel.

Nahuel Huapi

Lac Nahuel Huapi

Au beau milieu du parc national de Nahuel Huapi, la ville de Bariloche est véritablement le cœur de la région des lacs du Nord. Le petit parfum européen qui plane sur la ville est indéniable. Elle a en effet été fondée par des émigrés suisses, allemands, ainsi que par des italiens du Nord, ce qui explique les chalets, les ateliers de céramique et les nombreuses chocolateries. Toutefois, l'impression d'être en Europe est fugace : l'immense lac Nahuel Huapi est calme - rares sont les bateaux qui y évoluent -, ses rives et les environs immédiats de la ville sont beaucoup trop sauvages.

Lac Pehoé

Lac Pehoé en Patagonie chilienne

Situé dans la parc national Torres del Paine, au sud du Chili, tout près de Villa Cerro Castillo, le lac Pehoé est une merveille à ne pas manquer lors d'un séjour en Patagonie chilienne. Ses eaux cristallines lui confèrent une beauté incomparable, un relief étonnant et des couleurs incroyables, un scénario qui est parfaitement complétée par un grand nombre d'espèces animales et une végétation unique, et vous permet également de visualiser les "Cornes du Paine"...

Aussi en Patagonie

La Patagonie... un lieu mythique, dont le seul nom suffit à enflammer l'imagination. Trois milieux naturels contrastés composent cette vaste région : sur le versant ouest des Andes, des massifs montagneux majestueux couverts d'une végétation dense ; à l'intérieur des terres, les fameuses mesetas, immenses steppes des plateaux patagons, dont l'altitude oscille entre 1 500 m au pied de la Cordillère et 700 m aux abords de l'Atlantique et où seule subsiste une végétation clairsemée de buissons de Quillimbay, de calafate et de coirón ; enfin, un littoral marqué par les accidents géologiques déroulant des côtes sauvages où se cachent d'agréables petites villes portuaires.

  • La Belle vallée

    Belle Vallée Chubut Patagonie

    La vallée du Chubut relie Esquel à la côte Atlantique. C'est par cette gorge que les gallois parvinrent à Esquel et à Trevelin. Les colons baptisèrent leur nouvelle patrie Cwm hyfrwd, ce qui signifie "la belle vallée". A mi-chemin entre Esquel et la côte, le Chubut entaille un plateau et forme un impressionnant canyon rouge et blanc.

  • Les manchots

    Manchots de magellan, Patagonie Argentine

    Entre septembre et mars, de Puerto Madryn à Punta Tombo, le site abrite une gigantesque colonie de manchots de Magellan que l'on peut approcher de très près. La colonie est extrêmement bien organisée, et la vie sociale très poussée : les bains se prennent en commun et la surveillance des poussins ainsi que l'éducation des jeunes sont également collectives.

  • Butch Cassidy

    Butch Cassidy en Patagonie Argentine

    En se dirigeant vers le parc national de Los Alerces, on traverse la magnifique vallée de Cholila qui servit de refuge aux célèbres bandits Butch Cassidy et Sundance Kid. Cholila est un charmant petit village patagon qui reste une destination peu fréquentée. Pourtant, le cadre est magnifique : un plateau d'altitude parsemé de lacs et de torrents, s'étendant sous le regard bienveillant du "Cerro Tres Picos", et l'hospitalité des habitants fait chaud au cœur, surtout au moment de la "Fiesta provincial del Asado" ... On est loin du monde !

  • Faune

    Baleine franche Patagonie Argentine

    La réserve naturelle de la Péninsule de Valdés concentre une faune particulièrement riche. Les eaux qui bordent la péninsule sont renommées pour leurs colonies d'éléphants et de lions de mer, ainsi que pour les baleines franches australes qui viennent s'y reproduire chaque année au printemps austral. Elle héberge en outre bien d'autres espèces animales, dont toutes sortes d'oiseaux, des guanacos, des nandous et des maras, qu'on voit bondir le long de la route.

  • Traditions

    Gaucho de Patagonie

    Dans de nombreuses petites villes d'Argentine et du Chili, des fêtes sont organisés. C'est alors l'occasion pour les gauchos de Patagonie de défiler. C'est un spectacle incroyable que de voir ces gauchos, habillés impeccablement, avec leur plus beau chapeau, poncho, ceinture, bottes, montures... leur maté et bien sûr le fidèle compagnon, le cheval, "coiffé" comme jamais. C'est l'occasion pour les gauchos de représenter leur estancia. Voir arriver de toutes directions ces gauchos est très impressionnant !

  • Flore

    Araucaria araucana, arbre de Patagonie

    Les réserves indiennes de la Cordillère des Andes, qui s'étendent entre Biobío et Araucanía au Chili et dans le Neuquén en Argentine, sont des terres d'élection de l'un des plus curieux arbres qui soient au monde, l'Araucaria araucana. Cet arbre à feuilles persistantes, qui pousse en altitude, a été surnommé "rompecabezas de mono" (casse-tête de singe), car il est très difficile d'y grimper. Ses pignons étaient particulièrement appréciés des Indiens.

Aller en Patagonie

Les principales destinations de Patagonie possèdent une excellente infrastructure hôtelière et l'éventail des hébergements va de la petite auberge intime aux luxueux hôtels quatre étoiles, mais la plus grande partie de la Patagonie, rarement visitée, recèle des trésors naturels : des réserves naturelles qui concentrent une faune particulièrement riche, des paysages à couper le souffle... Grâce à un spécialiste du voyage sur mesure en Argentine et au Chili, il est possible de s'aventurer hors des sentiers battus et d'organiser des circuits personnalisés. Il s'agit de Boris de Borispatagonia , un français installé en Patagonie, passionné, généreux... et à la différence des agences de voyage classiques, il organise et prépare des voyages suivant la personnalité, les souhaits et les envies de chacun. Le dépaysement et les émotions sont garantis !

Un voyage extraordinaire !